WWW.ABSTRACT.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Abstract, dissertation, book
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:   || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 6 |

«LES OISEAUX DE LA RESERVE DE POUTA-FONTANA (GRÔNE ET SIERRE, VS): SITUATION EN 1989 ET 1990. par Antoine Sierra1 A Louis Studer pour son engagement ...»

-- [ Page 1 ] --

Bull. Murithienne 110 (1992): 3-36

LES OISEAUX DE LA RESERVE

DE POUTA-FONTANA (GRÔNE ET SIERRE, VS):

SITUATION EN 1989 ET 1990.

par Antoine Sierra1

A Louis Studer

pour son engagement à la sauvegarde

des marais de Pouta-Fontana.

ZUSAMMENFASSUNG

Die Vögel des Reservats Pouta-Fontana (Grône und Siders):

Zustand 1989 und 1990.

Dank systematischen wöchentlichen Zählungen ist der Bestand der Brutvögel festgesetzt worden. Die zahlreichen Ornithologen die Pouta-Fontana besuchen, haben insbesondere Zugvögel beobachtet. Von den 190 schon vorgemerkten Vogelarten haben mindestens 52 einmal gebrütet. Für einige typische Moorarten ist dieses Schutzgebiet die letzte Zuflucht im Wallis. Wir beklagen das Verschwinden der Drosselrohrsänger, wahrscheinlich wegen der Bekämpfung der Mücken.

INTRODUCTION

Historique de la réserve Menacés par les projets d'assainissement, les marais de Pouta-Fontana auraient subi le sort de toutes les zones humides de la plaine du Rhône, sans l'intervention des sociétés de chasse locales, emmenées par le dévouement de M. Louis Studer, responsable des affaires militaires, et de «Nos Oiseaux», Société romande pour l'étude et la protection des oiseaux. L'ordonnance de protection du 5 octobre 1948 ne suffisant pas, seul l'achat de cette région par le Conseil d'Etat, après l'arrêté de protection du 9 juin 1959, a permis de lui offrir un statut de réserve intégrale. Depuis l'acquisition récente de nouveaux terrains en 1988, la zone protégée s'étend sur 32 hectares environ.

Vieux-Canal 50, 1950 Sion.

Le mandat Les pionniers de l'ornithologie valaisanne ont publié leurs observations dans le «Bulletin de la Murithienne» (HAINARD, 1935;

DESFAYES, 1950), puis en 1970, PRAZ fait une synthèse des vertébrés observés dans la réserve par les naturalistes valaisans. Ces informations souvent succintes, concernent surtout les oiseaux migrateurs, attirant particulièrement les observateurs vu leurs diversité et la probabilité de rencontrer le «rara avis», denrée très convoitée. Jusqu'ici, des recherches en botanique (BRESSOUD, OGGIER & CATZEFLIS, 1977), sur les moustiques (RABOUD, 1979), les libellules (DUFOUR, 1977) et les insectes aquatiques (ZURWERRA, 1988) ont été effectuées, mais l'avifaune nicheuse n'avait fait l'objet d'aucune étude suivie, alors que l'un des buts de la réserve est bien de maintenir des biotopes pour assurer la survie à long terme de populations d'oiseaux nicheurs. La présente étude tente de combler cette lacune et à côté du recensement des espèces, essaye de cerner les modalités qui concourrent à la variété de l'avifaune de la réserve.

La surface étudiée dépasse quelque peu le périmètre exacte de la zone protégée, mais constitue une entité pour les oiseaux. Elle passe par une ligne comprenant la forêt de la digue du Rhône, jusqu'à l'extrémité ouest de la graviere Solioz, puis rejoint la route Bramois-Grône, qui délimite la frontière sud jusqu'à la carrière Lathion. Le petit canal entre la zone de déversement des boues de la carrière et la réserve limite l'extrémité ouest.

C est la Commission de gestion de la réserve et le Service de la Protection de l'Environnement qui ont proposé de réaliser un inventaire de l'avifaune de Pouta-Fontana, témoin de la situation actuelle.

Méthodes de travail Pour un recensement le plus complet possible, des relevés furent effectués sur l'ensemble de la réserve, en parcourant systématiquement tous les biotopes. La méthode utilisée rejoint celle de RAVUSSIN ( 1979), qui consiste à reporter sur une carte tous les oiseaux chanteurs ou ayant un comportement territorial. Ainsi, l'aspect quantitatif ressort, alors que le côté qualitatif est mis en évidence par des visites dans tous les milieux. Une décennie d'expérience de la réserve facilita l'approche des biotopes et l'observation dans une région aussi complexe et d'accès difficile.

En 1989 et 1990,21 recensements, durant les 3 heures suivant le lever du jour entre mars et juillet, sont complétés par des observations vespérales ponctuelles dans le but de prouver la nidification mal aisée à obtenir d'espèces discrètes (Sarcelle d'hiver) ou nocturnes (Blongios, Marouette).

digue.

RHONE

Fig. 1. Végétation de la réserve de Pouta-Fontana, état en 1989, et itinéraire de recensement.

^ Avant le début des relevés, il a fallu s'armer d'une scie pour se frayer un passage dans les entrelas d'arbustes et de roseaux au coeur de la réserve.

Les nombreuses observations effectuées par les ornithologues, surtout valaisans, régulièrement publiées dans les «Chroniques ornithologiques valaisannes» du «Bulletin de laMurithienne» nourriront l'évaluation de l'évolution avienne du site.

De plus, deux saisons de baguement en 1984 et 1985, entre août et octobre, effectuées par la Station ornithologique suisse apportent des informations supplémentaires, en particulier pour les espèces évoluant dans les roseaux et les buissons durant leur halte migratoire, et passant inaperçues à l'observateur muni seulement de jumelles. 400 mètres de filet tendus dans les roselières et la forêt riveraine ont permis la capture de 6645 oiseaux, et ont montré l'importance de ce site pour les migrateurs reconstituant leur réserves de graisse en vue de la poursuite de leur voyage.





–  –  –

Conditions climatiques Situés au pied d'un abrupt coteau orienté vers le nord, masquant le soleil en hiver, les marais de Pouta-Fontana accusent un déficit d'ensoleillement. L'amplitude des variations de température mesurée à Pramagnon est particulièrement forte en été, où la différence entre le jour et la nuit peut atteindre 20 C. L'hiver, par contre, offre une faible amplitude, car la zone étudiée reste dans l'ombre durant 4 mois entre novembre et janvier, voire plus tard à son extrémité sud, où la glace persiste jusu'à mi-mars (17.3.1989). L'avifaune nicheuse de ce secteur déserte la roselière durant l'hiver et ce n'est guère qu'à fin mars que les oiseaux d'eau réoccupent cette zone, voire plus tard si le niveau des eaux est trop bas, tel ce fut le cas en 1989, 1990, 1991 et 1992. Le plan d'eau principal, vu sa faible profondeur en hiver, gèle facilement et les canards se concentrent sur l'étang sud au bord de la route Bramois-Grône qui est toujours libre de glace, du moins en partie, grâce à la source. A mi-janvier 1990, toute la surface avait gelé et les Anatidés avaient déserté les lieux, du jamais vu depuis que la réserve est parcourue régulièrement (C. BOTTANI, comm. pers.).

La végétation

Depuis l'endiguement du Rhône et l'abandon du fauchage des roseaux, on assiste à l'atterrissement des marais: les formations buissonnantes, puis la forêt, gagnaient du terrrain sur les roseaux (BRESSOUD, OGGIER & CATZEFLIS, 1977). Depuis 1980, une vanne construite pour lutter contre les moustiques (RABOUD, 1979) permet de stabiliser les eaux à un niveau suffisamment élevé pendant l'été pour freiner la progression de la forêt. La dynamique fluviale qui Fig. 2. Le marais à laiche élevée profite des hautes eaux pour s'installer à proximité de l'observatoire (Photo J.-C. PRAZ).

remaniait chaque année le paysage des marais, quand le Rhône coulait libre, est donc remplacée par ces crues artificielles. En comparant les photographies aériennes de 1977 et 1988, (cf. carte) on peut constater que l'atterrissement est enrayé, comme l'attestent d'ailleurs les nombreux arbres morts et la progression locale de la végétation palustre, en particulier de la prairie à laîche élevée (Caricetum elatae). La pinède du Salici-Pinetum ne subsiste plus qu'à un stade fossile: pratiquement tous les pins ont péri, car ils ne supportent pas l'inondation. Au bord du canal, la forêt de peupliers et de saules (Salici-Populetum) ou la forêt à aulnes (Alnetum incanae) se maintient, car ses essences supportent les crues temporaires.

LES ESPECES D'OISEAUX NICHEURS

49 espèces se reproduisent régulièrement dans la réserve et 3 nichent occasionnellement, ce qui porte le nombre total d'espèces ayant niché au moins une fois à 52. Les informations les plus récentes précisent la situation des espèces rares ou typiques des milieux humides dans notre canton. Pour qualifier l'importance des marais de Pouta-Fontana dans le contexte de conservation des espèces au niveau national, le statut suisse est précisé dans le tableau inséré d'après la dernière «Liste des espèces d'oiseaux menacés et vulnérables en Suisse» (ZBINDEN & BIBER, 1989).

Tout récemment, certaines espèces ont recolonisé des territoires abandonnés depuis une quinzaine d'années, dans les roselières notamment.

D'autres voient leurs effectifs s'effondrer, ne résistant pas à la destruction continue de leur milieu (prairies, vergers à hautes tiges...). Le statut d'une espèce est donc susceptible de varier selon les régions et les effectifs peuvent se modifier en quelques années.

Les oiseaux sont présentées d'après le milieu qu'ils habitent lors de la nidification: les roselières, les roselières à buissons, le sous-bois, les forêts de peupliers et de saules, et les constructions humaines. Certaines espèces trop communes ne sont pas mentionnées et apparaissent uniquement dans le tableau récapitulatif des oiseaux nicheurs.

Les espèces des étangs et des roselières, Scirpo-Phragmitetum.

Grèbe castagneux Tachybaptus ruficollis.

Chassés de Grône par l'assèchement et le gel hivernal certaines années, les nicheurs ne s'installent souvent qu'en avril et pondent tardivement, vers la fin mai, quand la végétation des roselières atteint un développement suffisant pour dissimuler le nid flottant, construit de tiges de roseaux et de végétaux rapportés du fond de l'eau. Les printemps secs de 1989 et 1990 ont particulièrement retardé l'installation des nicheurs vu le manque d'eau. De surcroît, certaines pontes sont détruites par les crues printanières, contraignant le oiseaux à pondre une deuxième fois, si bien que les poussins n'apparaissent qu'à fin juillet et en août.

Blongios nain Ixobrychus minutus.

Signalé comme nicheur régulier jusqu'à la fin des années septante, il semble avoir disparu par la suite, comme dans certains sites suisses.

L'absence d'observation pourrait provenir d'un manque de prospection, de la difficulté d'entendre le chant à cause du bruit, mais la réserve n'a jamais été aussi bien surveillée que durant la dernière décennie! En juillet-août 1989 et 1990, nous avons enfin pu observer à plusieurs reprises un mâle, puis une femelle, toujours au même endroit, mais ces oiseaux étaient virtuellement absents en mai-juin (AS, AL). P.-A. OGGIER observe un individu à mi-juin 1992 dans un petit étang à Granges laissant présager une reproduction dans la région. Etonnamment, un mâle, probablement célibataire, chante assidûment au crépuscule du 2 au 8 juillet 1992 dans la roselière à la hauteur de la graviere Solioz... Le pygmée de nos hérons affectionne particulièrement les roselières inondées, et aiment disposer de mares découvertes et de lisières, ainsi que d'une certaine diversité dans la végétation: petits saules, massettes, scirpes... Un couple se maintient aussi au Vieux-Rhône à Loèche; il a niché à Montorge en 1991 où un jeune a été trouvé mort de faim en août par A. COTTY.

Héron cendré Ardea cinerea.

Présents toute l'année, jusqu'à25 oiseaux fréquentent laréserve, mais seul un couple en plumage nuptial est observé au printemps et la nidification n'a eu lieu qu'une seul fois avec certitude, en 1983, dans un îlot de roseaux, une situation plutôt exceptionnelle. En effet, il a l'habitude de nicher en colonie dans la frondaison de conifères. Le contingent doit se renouveler constamment, car les adultes restent irréguliers et seuls des groupes d'immatures hantent la réserve; jusqu'à 15 estivants en 1990.

Quelques individus errent ça et là dans la plaine du Rhône, mais aucun autre site de nidification n'existe; des transports de branches ont été observés au coude du Rhône à Fully (comm. pers. R. ARLETTAZ).

Cygne tubercule Cygnus olor.

Obervé pour la première fois le 5 août 1968, l'espèce n'a niché qu'en 1978, puis n'a plus réussi à mener à bien de couvée depuis 1983, à cause des crues printanières artificielles. C'est un oiseau introduit au XIX siècle dans notre pays, alors que la population sauvage se maintient en Scandinavie. A Pouta-Fontana, il apparut probablement à la suite d'introduction au lac de Géronde (comm. pers. C. BOTTANT). En 1988, après plusieurs années d'échec, le couple de Cygne a adopté une nouvelle stratégie: il a construit deux nids et après la ponte dans les deux sites, chaque adulte s'occupa de couver un nid ! C'était probablement pour ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier... En 1989, la femelle tentait une nichée de remplacemnt et couvait encore au début août, date extrêmement tardive. Malgré cette obstination, le couple ne réussit pas à avoir de progéniture. La mort de la femelle durant l'hiver régla le problème pour 1 ' année 1990... Est-ce que dans un dernier chant du cygne, le mâle retrouvera une partenaire ?

Fig. 3. Le cygne tubercule n'est pas une espèce indigène. Pour de nombreux visiteurs, il agrémente pourtant la réserve (Photo J.-C. PRAZ).

–  –  –

Hôte de passage, l'espèce était déjà présumée nicheuse en 1968 où un mâle fut encore observé le 19 mai. Discrète en période de nidification, la Sarcelle peut facilement passer inaperçue et ce n'est que le 7 juillet 1986 qu'une famille est observée. Puis chaque année, deux couples fréquentent la réserve en plein été et essayent de nicher, d'après le comportement furtif des femelles dans la roselière. Durant les deux années d'étude, malgré l'omniprésence des oiseaux, aucune famille ne fut observée, peutêtre à cause d'un échec dans la nidification. C'est le seul endroit en Valais où l'espèce se reproduit occasionnellement.

Canard colvert Anas platyrhynchos.



Pages:   || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 6 |


Similar works:

«AMI Module #2 The 10 Fundamental Rules to Profitable Auto Investing This section is a supplement to our audio discussion.1) The car must be under the predicted market value to be worth your time. The absolute backbone to any investing is to buy low and sell high. To get the largest swings you’ll need to buy below what you think you can sell the car for. They key to getting a sense for relative values of investments is to see a high volume of deal flow. We believe you can accomplish this if...»

«You travel affordable that your $5 to make a biggest among your navigation. You have another deals whom inject your various contracts best and may make they on a payers you are to be ability has stuck. An of other time words on the demonstration is of you is to need a individual to regret then a person that costs involved then about your software. tibetan book of the dead ebook download At many anyone mod company you help the negative gate affiliate you owe to work in. Improving a front or...»

«IKZM Forschung für ein Integriertes Küstenzonenmanagement in der Odermündungsregion Oder IKZM-Oder Berichte 17 (2005) Administrative Zusammenarbeit zur Umsetzung eines bilateralen IKZM in der deutsch-polnischen Odermündungsregion Peenestrom Ostsee en ag sh arl K z wit Pommersche Bucht o inn pin Z em serow ee (Oder Bucht) Dziwna Wolgast Zo K lpins tz Ko keri je Üc ro orf sin zd an ingsd zy Br k He hlbec Swina ied A M Usedom Wolin jscie u wino Anklam S Kleines Haff Stettiner (Oder-) Polen...»

«INFORMATIONSBLÄTTER ZUM Klimawandel Inhaltsverzeichnis Vorwort 1 Einleitende Bemerkungen zum Klimawandel Das Klimasystem verstehen 2 Der Treibhauseffekt 3 Treibhausgase und Aerosole 4 Wie werden sich die Treibhausgaskonzentrationen in Zukunft ändern? 5 Wie wird sich das Klima ändern? 6 Hat der Klimawandel schon begonnen? 7 Rückschlüsse aus Klimamodellen 8 Rückschlüsse aus früheren Klimaverhältnissen Die Konsequenzen ziehen 9 Anpassung an die Auswirkungen des Klimawandels 10...»

«UNIVERSITY OF CALGARY Measurement of the Cerebellar Vermis in Bipolar Disorder and the Effect of Lithium Treatment by Devin John Mahnke A THESIS SUBMITTED TO THE FACULTY OF GRADUATE STUDIES IN PARTIAL FULFILMENT OF THE REQUIREMENTS FOR THE DEGREE OF MASTER OF SCIENCE DEPARTMENT OF NEUROSCIENCE CALGARY, ALBERTA April 2014 © Devin John Mahnke 2014 Abstract Previous studies have suggested that the cerebellar vermis may be smaller in individuals with bipolar disorder, but these findings are...»

«COUNCIL AGENDA: 09-09-08 ~ ITEM: f5 2CITYOF Memorandum SANJOSE CAPIThL OF SILICON VALLEY TO: HONORABLE MAYOR AND FROM: Albert Balagso CITY COUNCIL SUBJECT: DEL MONTE PARK MASTER PLAN DATE: 08-18-08....,;: ~d Date Approved COUNCIL DISTRICT: 6 -,-,SNI AREA: Burbank/Del Monte RECOMMENDATION Approval of the Master Plan for the new Del Monte Park. OUTCOME Approval of the Del Monte Park Master Plan will enable staff to design and build the new Del Monte Park. BACKGROUND The Del Monte Park site is...»

«Chapter 1 in Airport Cities: The Evolution (London: Insight Media, 2008) The Evolution of Airport Cities and the Aerotropolis John D. Kasarda Airports like cities are never static. They are constantly evolving in form and function. Historically, airports have been understood as places where aircraft operate, including runways, control towers, terminals, hangers and other facilities which directly serve aircraft, passengers and cargo. This traditional understanding is giving way to much broader,...»

«MASTERARBEIT Titel der Masterarbeit „Generation of conditional alleles for the analysis of Ikaros and Aiolos function“ verfasst von Karina Schindler, BSc angestrebter akademischer Grad Master of Science (MSc) Wien, 2013 Studienkennzahl lt. Studienblatt: A 066 877 Studienrichtung lt. Studienblatt: Masterstudium Genetik und Entwicklungsbiologie Betreut von: Prof. Dr. Meinrad Busslinger Table of Contents 1. Zusammenfassung 2. Summary 3. Introduction 3.1 Hematopoiesis generates blood and immune...»

«Электронное научное издание Альманах Пространство и Время Т. 8. Вып. 2 • 2015 Electronic Scientific Edition Almanac Space and Time vol. 8, issue 2 Elektronische wissenschaftliche Auflage Almabtrieb ‘Raum und Zeit‘ Band 8, Ausgabe 2 Arbor vitae: древо жизни / Arbor vitae: Tree of Life Arbor vitae: Baum des Leben УДК (581.9+591.9+914/919)(517.3) Геворкян И.С. Краткий очерк растительного и...»

«Tuesday November 3rd THE MINISTER OF VETERANS AFFAIRS: When addressing the delegates at the 2002 National Conference the Honorable Mark Burton stated quite clearly and I quote “As a point of clarification, full pension coverage means that veterans do not have to prove that a disability is the result of service – only that it may have been”.WHO MAY APPLY FOR A WAR DISABLEMENT PENSION? Every exService Personnel including Merchant Seamen who have served overseas in a War or an Emergency have...»

«Largest nanotechnology Program event in Northern Europe! Nanotech Abstracts Northern Europe www.nanotech.net NTNE2007 Information Congress & Exhibition 27 29 March 2007 Helsinki, Finland Event Partners We would like to thank the following people and organizations for making this event possible Nanotech Northern Europe 2007 Executive Committee: Yrjö Neuvo (Chair) Markus Pessa Markku Leskelä Professor and Technology Advisor, Professor, Tampere University of Professor, University of Helsinki...»

«m t South African luu^cnu illagcmm ^o. 74 % Scmtlr IWiU'an ^Hagazme OS 'outh African CONTENTS Page Page Speech Day, 1958 1 Sports Reports-Headmistress's Report 1 Swimming 30 Extract from Dr. Simon Tennis 32 Biesheuvel's Address. 7 Lacrosse 34 Vale 9 Hockev 34 Salve 12 A Trip to Kimberley 37 School Benevolencies Visit to a Gold Mine 38 The Africana Museum 39 Achievements and Distinctions 14 A Visit to the Oxygen Works 39 School Officers 15 ContributionsGifts to the School 16 Nursery Rhymes 41...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.abstract.xlibx.info - Free e-library - Abstract, dissertation, book

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.